Les logements et constructions

Aujourd’hui, La Chapelle réunit 10 bâtiments, soit 300 logements.

Six bâtiments ont été construits par la Fondation Berthe Bonna-Rapin (FBBR) et quatre par la Fondation Pour des Logements à Loyers Modérés (FPLM).

A terme, le quartier en totalisera 18, affectés essentiellement au logement, ainsi qu’à un nombre limité de petits commerces. Au total, cela représentera 680 logements.

Les gabarits des bâtiments sont de 4 à 6 étages sur rez. La surface totale de plancher se monte à 65’700 m2.

La crèche Les couleurs du monde, ouverte le 31 août 2015 et qui accueille près de 100 enfants, se trouve en bordure du bâtiment existant du CAD (Centre d’animation pour retraités, géré par l’Hospice général), situé 22, rue de La Chapelle. L’école intercommunale Le-Sapay a pu accueillir ses nouveaux élèves à la rentrée de l’année scolaire 2015-2016. Des commerces et des bureaux sont en construction sur les terrains adjacents, en direction des Sciers.

Mixité sociale et loyers modérés

La Chapelle promeut la mixité sociale. Ainsi, sur les 380 logements qui la composent, 226, soit près de 60%, sont subventionnés sous les régimes HLM (79), LUP (105) ou HM (42). 106 logements sont loués sous le régime ZD LOC et 48 ont été vendus en ZD PPE. Conformément à la Loi générale sur les zones de développement, les logements dits ZD ont des prix de construction, des loyers et prix de vente contrôlés par l’Etat.

Les appartements sont en priorité conçus pour les familles, avec une forte proportion de 5 pièces et de 6 pièces et un nombre important de 4 pièces.

Les parkings

Un parking souterrain dessert le quartier selon le principe d’une place par 100 m2 seront construits.

Un parking extérieur pour visiteurs existe également en surface. Ces places sont précisément réglementées et contrôlées afin que l’esprit d’éco-mobilité soit respecté et qu’elles ne soient pas utilisées par des pendulaires.

Bâtiments Minergie

Les bâtiments sont construits selon les normes Minergie. Le concept énergétique des bâtiments répond aux objectifs de la loi sur l’énergie, avec un taux de fourniture d’énergies renouvelables d’au moins 50%.